R&D: General Assembly on april 11

Chère adhérente, chère amie,
Cher adhérent, cher ami,

Si R&D est devenu aujourd’hui la première force syndicale de la Commission, c’est uniquement grâce à votre soutien sans faille.
Je tiens à vous en remercier personnellement, étant sûr d’interpréter également le sentiment du Comité exécutif.
L’ensemble du personnel a besoin d’un syndicat fort, soudé et déterminé à défendre les intérêts du personnel et ainsi faisant de la fonction publique européenne et, par voie de conséquence, la construction d’une Europe solidaire et communautaire.
Il faut le reconnaître que jamais l’image de l’Union européenne n’a atteint un niveau si bas auprès de ses citoyens.
La presse et les Etats membres ont pris “l’Europe” comme leur cible  « privilégié ».
Il est clair aujourd’hui que nos Etats-membres vont profiter de cette situation pour  terminer le travail commencé par Kinnock en 2004 affaiblissant davantage notre institution.
A l’heure où nous avons le plus besoin d’Europe pour gérer les multiples crises économiques, financières, diplomatiques, politiques qui continuent à créer chômage, précarité, déstabilisation, il me paraît totalement inacceptable et inconcevable de casser la dynamique communautaire européenne.  Il faut, par contre, renforcer les institutions européennes et, en premier lieu, la Commission et le Parlement.
Pour cette raison, R&D a été parmi les promoteurs de la « Plateforme pour une Europe solidaire et communautaire » (www.europe-solidarity.eu), que je vous invite à soutenir.
Être le premier syndicat de la Commission impose des responsabilités: être capable de créer l’unité du personnel derrière un projet politique clair.
R&D a joué un rôle essentiel dans l’établissement, d’abord, de l’Alliance et ensuite de la Majorité Syndicale, qui rassemble aujourd’hui tous les syndicats sauf un.
R&D a organisé toutes ses sections dans une structure fédérale pour aborder efficacement les problématiques interinstitutionnelles.
R&D avec ses partenaires syndicaux assume la gestion du Comité Central du Personnel qui représente l’ensemble du personnel actif et retraité.
Avec la majorité du personnel derrière cette démarche, nous devons aller encore plus loin pour être capables de peser dans les prochaines négociations de la “méthode” en 2012.
C’est pour cela que R&D œuvrera, dans le cadre de la Majorité, en  vous proposant de  finaliser des listes électorales unitaires sur la base  d’une stratégie claire, simple et partagée.   Les prochaines élections pour les comités du personnel notamment au CCR d’Ispra et dans le nouveau Service d’Action Extérieure seront un test très important.

L’unité du personnel n’est pas une option, c’est une nécessité absolue.
Parmi les multiples dégâts, la  réforme  Kinnock a multiplié les catégories de personnel (fonctionnaires et AC, personnel recruté avant et après le 1er mai 2004, jeunes et anciens, etc.) créant ainsi un environnement multipolaire, parfois à solidarité « difficile ». R&D fera tout ce qui est en son pouvoir et mettra tous les moyens pour créer la solidarité dans ce corps social divisé et démotivé.
Avec votre aide et votre engagement, R&D veut saisir l’opportunité de 2012 pour recréer du lien, de la cohésion, de la solidarité.
Nous ne travaillons pas pour une affaire bureaucratique ou dans une n’importe quelle structure multinationale, mais au projet de la construction européenne, qui est la plus grande révolution pacifique de tous les temps.
Cet objectif ne pourra pas être atteint sans votre implication tant professionnelle que syndicale.
Je vous invite donc :

  • à venir nombreux à notre assemblée générale le 11 avril  prochain à  13h00 au LOI 80, salle du Comité du personnel (vous avez déjà reçu l’invitation) afin de participer activement à la définition des lignes politiques de votre syndicat ;
  • à participer massivement aux élections du Comité exécutif afin de mettre en place une nouvelle équipe solide, compétente et super motivée à la hauteur des défis qui nous attendent.

À bientôt, donc, amicalement,

Franco

Comments are closed.