Temps partiel: Les avancées obtenues!

Après celles obtenues dans le cadre du dossier teleworking, à l’issue des concertations administratives et techniques avec la DG HR, nous avons pu obtenir aussi de réelles avancées concernant le dossier temps partiel*.

Voici les principaux changements pour le temps partiel:

La décision sur le travail à temps partiel constitue un élément essentiel du programme Fit@Work et de l’équilibre entre vie professionnelle et vie familiale. Le passage aux 40H a eu des conséquences importantes dans l’organisation du temps de travail des collègues. Aussi l’octroi d’un temps partiel à 95% de temps sera plus facilement accordé, même sans faire par­tie des catégories de personnel qui, de droit, peuvent obtenir un temps partiel.

Rappelons qu’il est toujours possible de demander un temps partiel de 50, 60, 62,5, 75, 80 ou 95%. L’aménagement choisi peut être la formule « normale » sur une base hebdomadaire ou la formule « spéciale » sous la forme de crédits de temps qui est simplifiée dans la nouvelle déci­sion.

Nous avons demandé la mise en œuvre de l’application de la communication de la Commis­sion de 2005 sur le remplacement du personnel absent afin de ne pas pénaliser les ser­vices. La charge de travail accrue pour les autres membres d’une unité ou d’une direction ne doit pas être un argument pour refuser l’octroi d’un temps partiel alors que la personne qui y recourt perçoit un traitement moindre. Les économies ainsi réalisées doivent permettre de re­courir à du personnel de remplacement. La DG HR s’est engagée à réactualiser cette com­munication.

La charge de travail de la personne qui recourt au temps partiel doit être adaptée et un suivi particulier par la DG HR sera mis en place pour éviter toute inégalité de traitement dans la progression des carrières.

Sachant que, bien trop souvent encore, une certaine pression tacite s’exerce lorsqu’on sou­haite obtenir un aménagement du temps de travail et qu’au sein d’une unité ou d’une direction, cela peut être mal considéré, nous avons demandé à ce qu’une réelle évaluation de la situa­tion soit faite. Ainsi, il y a aura dans le Staff Survey une rubrique destinée à savoir si vous avez rencontré des difficultés pour obtenir un tel aménagement du temps de travail.

Toutes les questions relatives à l’application de la nouvelle décision seront soumises à un co­mité paritaire spécialement dédié à l’aménagement du temps de travail. Il sera important d’en suivre les travaux. A cette fin, R&D vous demande de nous informer sur toute situation qui po­serait problème.

* Pour le teleworking, voir tract consacré à ce sujet

Comments are closed.