Magie à la DG CONNECT … et ailleurs ?

L’exercice de promotion 2013 est le premier exercice sans transition et les DGs ont eu toute liberté dans le choix des propositions. Ces listes ont été publiées et nos craintes les plus sombres sont en train de prendre forme dans certaines Directions Générales. Alors que le nouveau système de promotion est censé être « simple à comprendre et à gérer » d’après la DG HR, R&D a pris connaissance de l’incompréhension qui au contraire règne notamment à la DG CONNECT: un nombre important de fonctionnaires avec de bons,

voire très bons dossiers, ayant atteint la permanence moyenne requise dans leur grade, nous saisissent car non proposés à la promotion.  Sans parler de l’ensorcellement étrange qui touche les fonctionnaires à moins de 12 points des seuils de promotion 2011 et qui ne sont pas proposés pour une promotion non plus… Dans le même temps, les promotions ultra-rapides (2 ans de moins que la permanence moyenne) sont légion!

Est-ce que le directeur général de la DG CONNECT a été le seul à faire de tels choix? Malheureusement non… il semblerait que les DG ENV (l’explosion d’un chaudron aurait éclaboussé le Beaulieu 5?), ECHO, MOVE et CLIMA entre autres, aient agi de la sorte. Vous êtes un bon (voire très bon) fonctionnaire? Vous avez la permanence moyenne dans votre grade? Vous n’êtes pas proche du senior management? Et bien votre promotion peut attendre encore un an (ou plus?) et le prochaine exercice de promotion, pardon la prochaine recette (dont la composition est bien sûr secrète…) dans ces DG!

R&D ne peut pas approuver ces pratiques qui risquent par ailleurs de pénaliser non seulement le personnel des DG en question mais aussi le personnel des DG appliquant l’esprit et la lettre du système. En effet, les formules utilisées pour déterminer les quotas de promotions sont telles qu’une DG avec beaucoup de fonctionnaires en retard se verra attribuer plus de quotas l’année prochaine, au détriment des DG qui ont respecté l’esprit du système. R&D ne peut pas cautionner la mise en place d’un système où une élite (dont les critères d’appartenance demeurent flous) est promue tous les 2 ans, alors que les collègues avec de bons mérites doivent attendre 5 ans! R&D ne peut pas accepter que les garanties Šef?ovi? soient bafouées et appelle la DG HR à intervenir.

R&D va suivre ce dossier avec toute l’attention requise et ne manquera pas de vous informer des dérives  qui sont en train d’être portées à notre connaissance.

 

Comments are closed.