Communiqué de presse: Ecoles Européennes – Assemblée contre les restrictions budgétaires

Comités du personnel des Institutions Européennes // Associations des parents d’élèves des écoles européennes // Syndicats de la fonction publique européenne

Communiqué de presse

Ce mardi 12 avril 2011, les parents, les enfants et le personnel des institutions européennes manifestent en assemblée contre les restrictions budgétaires prévues pour les écoles à partir de la prochaine rentrée scolaire.

Les autorités budgétaires (Conseil des Ministres, Parlement européen et Etats membres) s’apprêtent à voter le budget 2012 qui réduit le coût par élève. Le montant des économies demandées aux écoles touchera directement les aspects pédagogiques et aura un impact sur la qualité de l’enseignement avec un risque réel d’empêcher l’accès à certaines filières universitaires.

Notamment:

  • l’enseignement en langues maternelles sera réduit: les élèves utilisant une deuxième langue comme langue d’étude seront mis en concurrence directe avec les enfants de langue maternelle, ceci sans la formation linguistique nécessaire.
  • les Etats Membres ne détachent plus assez de professeurs.
  • l’accès à certaines filières, préparant notamment à des cursus universitaires scientifiques, sera bloqué pour de nombreux élèves
  • le support aux enfants en difficulté ou à besoins spéciaux sera considérablement réduit

Moins de la moitié des enfants du personnel des institutions fréquentent les écoles européennes, car elles sont actuellement surpeuplées et la qualité de l’enseignement y est de plus en plus mise en cause. Cette situation crée une charge indue sur les systèmes d’enseignement nationaux, puisque les parents n’ont alors pas d’autre choix que de scolariser leurs enfants localement.

Les écoles belges de Bruxelles accueillent déjà environ 17 000 enfants de fonctionnaires européens. Elles seront soumises à une pression accrue par ces développements. Les parents et les enfants voient leurs possibilités d’éducation se détériorer à tous les niveaux.

Les manifestants réclament que tous les moyens soient mis en place pour accueillir tout enfant dans les écoles européennes. Ils demandent d’ouvrir le système aux enfants dont les parents ne travaillent pas dans les institutions européennes. Ce modèle d’école devrait être renforcé et servir de point de référence pour le développement d’une éducation européenne accessible à tous dans les systèmes d’enseignement nationaux.

Les manifestants réclament que la crise économique ne soit pas le prétexte pour refuser d’investir dans l’avenir de l’Europe et de l’éducation de ses enfants.

Point de contact :
Marco Pino
Secrétaire du Comité Local du Personnel
Commission Européenne
B-1049 Bruxelles
J 79 – 7/228
tel: +3222957371
gsm: +32494312555
marco.pino@ec.europa.eu

Dossier de presse

Les Écoles européennes sont des établissements d’enseignement officiel créés conjointement par les gouvernements des États membres de l’Union européenne ainsi que la Communauté européenne. Elles jouissent d’un statut juridique d’établissement public dans chacun de ces pays.

La vocation des Écoles européennes est de dispenser un enseignement multilingue et multiculturel à des enfants des cycles maternel, primaire et secondaire. Elles sont destinées en priorité aux enfants des personnels des institutions européennes.

—————————-

« Elevés au contact les uns des autres, libérés dès leur plus jeune âge des préjugés qui divisent, initiés aux beautés et aux valeurs des diverses cultures, ils prendront conscience, en grandissant, de leur solidarité. Tout en gardant l’amour et la fierté de leur patrie, ils deviendront, par l’esprit, des Européens, bien préparés à achever et à consolider l’oeuvre entreprise par leurs pères pour l’avènement d’une Europe unie et prospère. »

– Jean Monnet –

Comments are closed.