Baisse des salaires des fonctionnaire/agents contractuels et pensionnés en 2010

La Commission a donné une conférence de presse le 4 octobre 2010, où elle a indiqué la baisse officielle de nos salaires de 0,4% pour Bruxelles (elle a aussi le chiffre sera de environ -5% à Ispra en l’Italie et de -12% pour la Lettonie). Les chiffres R&D, si on prend, notamment, le « special levy », sont plus défavorables pour les collègues.

La Commission a indiqué que suivant l’application de la Méthode résultant de la Réforme Kinnock, nos salaires baisseraient de 0,4% (chiffre résultant de baisse moyenne des fonctionnaires en Europe, et d’une formule complexe lié au coût de la vie dont le calcule, encore pour cet exercice, est plus défavorable que l’inflation réelle en Belgique ).

A cette baisse nominale, il convient pour Bruxelles d’ajouter l’inflation de l’index international de 2,4% à Bruxelles mentionné ci-dessus, ce qui conduit à une baisse du pouvoir d’achat officiel de 2,8%. Les chiffres R&D sont, malheureusement supérieurs…

La Commission a indiqué que depuis la Réforme Kinnock de 2004, nous avons perdu 6%, de pouvoir d’achat (entre 2004 et 2010) – à nouveau, « leurs chiffres » pas celles de R&D.

Concernant l’attractivité de nos salaires qui était une des questions des journalistes, la Commission a répondu qu’au dernier concours, pour 51000 candidats on a noté que 1,5 d’anglais alors qu’ils représentent 10% de la population européenne. La baisse d’attractivité est particulièrement importante pour les pays nordiques et le Royaume Uni.

http://europa.eu/rapid/pressReleasesAction.do?reference=MEMO/10/468&format=HTML&aged=0&language=FR&guiLanguage=fr

Comments are closed.