Le service du porte-parole et la DG Comm doivent assumer leurs responsabilités et la défense de la fonction publique européenne

Différents articles de presse parus dans différents Etats membres, et plus en particulier l’article paru ce 5 mars 2010 en Belgique sur le magazine Le Vif – Express continuent de citer les salaires, les pensions, les avantages sociaux dont bénéficient les « Eurocrates »! Ils contiennent une série d’erreurs en mélangeant les retraites des Commissaires et des plus hauts fonctionnaires avec celles de la majorité des collègues, et laissent aussi entendre que les collègues ne cotiseraient pas pour leur retraite, le financement de la retraite étant payé à 100% par le contribuable européen. Pourquoi ces attaques gratuites contre la fonction publique européenne? Ces medias que cherchent-ils ? Devons nous croire tout simplement qu’il ont été mal informés?

R&D a tout de suite pris contact avec le cabinet du Président Barroso pour demander que la Commission défende son personnel des attaques injustifiées provenant de la presse.

R&D demande au Président Barroso que le personnel soit informé des démarches concrètes entamées par le service du Porte-parole et la DG COMM, afin de rétablir la vérité et l’image de la fonction publique européenne auprès de l’opinion publique.

Les collègues ont souvent une certaine amertume vis-à-vis de leur expatriation à Bruxelles, au regard des critiques très injustes auxquelles ils sont soumis de la part de certains medias, renforcées par l’absence de défense de la part de l’Institution.

Les droits et obligations sont ressentis comme des privilèges par une partie de la population européenne. Leur traitement élevé les classant parmi les nantis, les privilégiés, alors que de plus en plus de collègues ont un salaire inférieur à 1800 Euro. A cet aspect s’ajoute une série d’idées, surfaites mais qui ont la vie dure, sur leurs privilèges et immunités.

R&D, premier Syndicat du Personnel à la Commission a le sentiment que la DG COMM et le service du Porte Parole doivent assumer leurs responsabilités en répondant directement à ces attaques, en particulier celles de la presse belge.

Nous réitérons notre demande à la Commission!

Comments are closed.