Navigation

European Schools

Le système des écoles européennes a été créé en 1953 afin d’offrir un enseignement de qualité a nos enfants, de la maternelle au baccalauréat européen.

La croissance des institutions et les élargissements successifs de l’Union ont entraîné une expansion considérable du système des écoles européennes, qui compte aujourd’hui plus de 21 000 élèves en Europe.

Cette croissance continue et demande l’ouverture de nouvelles écoles, plus particulièrement à Bruxelles et dans les pays où sont installées les agences européennes.

S’agissant du partage équitable des coûts liés aux professeurs détachés, le Conseil supérieur a accepté en 2008 la possibilité d’un enseignement par des professeurs non natifs, en prévoyant toutefois certaines garanties afin d’assurer la qualité de l’enseignement.

Le processus de réforme entre désormais dans sa dernière phase. Les différentes mesures adoptées seront mises en œuvre dans les mois qui viennent. Elles concernent le partage des coûts et la gouvernance – en d’autres termes, la mission précise à donner aux différents acteurs du système au niveau central et local –, ainsi que l’ouverture du système (voir le document intitulé «La réforme du système des Ecoles européennes ».

Gestion des écoles européennes

Le Conseil supérieur des écoles européennes se compose de 31 membres, qui sont:

  • les ministres de l’éducation, généralement représentés par de hauts fonctionnaires des ministères de l’éducation ou des affaires étrangères de chaque État membre;
  • un fonctionnaire de la Commission représentant toutes les autres institutions de l’UE;
  • un représentant de l’Office européen des brevets;
  • un représentant désigné par le comité du personnel enseignant;
  • un représentant des parents d’élèves désigné par les associations de parents.

Les écoles européennes sont financées essentiellement par des crédits publics et forment un système indépendant des systèmes nationaux d’enseignement. La contribution financière de l’Union s’élève à 50 % environ du budget total des écoles européennes. Les États membres fournissent à peu près 23 % des recettes budgétaires en détachant des enseignants conformément à une convention spécifique.

Voir également les organes des écoles européennes