Crèches et Garderies

R&D a toujours dénoncé le nombre insuffisant de places en crèches et garderie à Bruxelles et la longueur inacceptable des listes d’attente.

Pour la rentrée 2017-2018, il a fallu héberger 2.200 enfants. L’infrastructure de l’UE ne pouvant accueillir que 1.000 enfants, il a été nécessaire de demander 1.000 places supplémentaires dans des établissements privés.

A chaque rentrée, il manque toujours des dizaines de places pour satisfaire les besoins des nouveaux parents.

Ce problème est également d’actualité dans les crèches communales également saturées bien que la Commission ait pu obtenir à court terme des places en crèches locales.  

Cependant, R&D ne peut plus accepter que nos enfants soient en situation incertaine à chaque nouvelle rentrée scolaire. De plus, cette incertitude pèse sur le moral et donc sur le travail des parents inquiets.

R&D demande de:

  • renoncer à tout projet d’externalisation de nos crèches;
  • ouvrir de nouvelles crèches et garderies à Bruxelles afin de répondre à la demande des parents et en fonction des prévisions de naissance;
  • lancer des enquêtes régulières auprès des parents pour évaluer les besoins réels et d’y répondre en concertation avec nos collègues travaillant dans les crèches et garderies.