Collègues 55+

Les collègues 55 + ont de plus en plus le sentiment d’être perçus par les responsables des services comme étant un poids et dont on souhaite le départ à la retraite dans les plus brefs délais jusqu’à envisager, pour ce faire, l’utilisation abusive de l’article 42 quater (cfr supra).

L’absence d’une véritable prise en compte et valorisation de l’expérience et des compétences acquises pendant de longues années de services sont également une source de frustration et de démotivation pour ces collègues. Pire encore, le jeunisme de manière de l’administration sert souvent à justifier des décisions et des nominations autrement indéfendables. 

R&D demande:

  • la valorisation des compétences et de l’expérience acquises au cours des années;
  • la suppression des freins à la mobilité;
  • pour les nominations en tant que seniors assistants (AST 9) et seniors experts (AD 12 et AD 13):
    • la mise en œuvre correcte des dispositions statutaires par le biais du respect des possibilités prévues par l’annexe 1B, en organisant des procédures de sélection équitables alors que les pratiques actuelles de la DG HR sont souvent un nouvel exemple de gestion digne de « Mr. Bean ».