Exercice de promotion 2018… la loterie recommence !

Exercice de promotion 2018…  la loterie recommence !

 

 

L’exercice d’évaluation vient de débuter avec la phase d’auto-évaluation et les dialogues avec les évaluateurs vont suivre très rapidement. Bien que ces dialogues soient destinés à évaluer votre performance en 2017, il est tout à fait normal que vous y posiez aussi la question sur vos chances de promotion pour cette année : votre supérieur hiérarchique ne pourra cependant pas vous apporter beaucoup d’éclaircissements étant donné qu’il ignore totalement si votre DG recevra ou non les quotas nécessaires.

 

R&D vous apporte donc ci-après quelques informations essentielles.

 

L’exercice de promotion 2017 :

Tout d’abord, un bref retour sur l’exercice qui s’est conclu en Novembre 2017 :  R&D a depuis toujours dénoncé ce qui constitue le plus gros défaut de cet exercice : le système de distribution des quotas de promotion entre Directions générales.

Dès lors, vous chances de promotion dépendent beaucoup de cette distribution et… beaucoup moins de vos mérites.

Nous avons proposé (lien) et continuerons à proposer de profondes modifications afin de mettre fin à cette loterie qui a déjà trop duré et restaurer la confiance des collègues dans cet exercice.

Dans les faits, en raison de la procédure inventée par la DG HR pour la distribution des quotas, “l’exercice de promotion-loterie euromillions” est souvent très aléatoire et imprévisible et cela se traduit par des différences flagrantes entre Directions générales et ceci sans le moindre lien, ni prise en compte, des mérites des collègues qui y sont affectés.

 

L’exercice de promotion 2017 a confirmé en tout point les prévisions de R&D ( lien )

En particulier, le graphe ci-dessous illustre de manière indiscutable le surplus de quotas reçus par rapport au nombre de fonctionnaires ayant atteint la permanence moyenne de leur grade.

Alors que les DG AGRI, DGT, RTD, TRADE et le Secrétariat Général ont la possibilité de proposer moins de 20% de leur staff pour une promotion rapide, dans le même temps, la DG OP peut en proposer le double !

Est-ce que les Directeurs généraux respectifs, J.B. Plewa, R. Martikonis, R.J. Smits, J.L. Demarty ou A. Italianer se sont inquiétés de cette situation et ont fait part à la DG HR du mécontentement de leur staff ? Bien sûr que non …. parce que la DG HR se garde bien de leur fournir ces chiffres !

L’effet pervers de ce déséquilibre est que dans ces conditions, et afin d’assurer un taux de carrières rapides comparable à celui des autres services, les DG ainsi pénalisées par la distribution des quotas, ont tendance à retarder artificiellement la carrière des collègues ayant déjà atteint la permanence moyenne, en les condamnant à une carrière lente qui n’est nullement justifiée par un quelconque démérite de leur part !

Comme démontré par le graphe, au sein d’autres DG les carrières rapides peuvent sereinement être garanties sans le moindre besoin de retarder l’avancement moyen de quiconque. La situation est tellement aberrante que parfois les DG nous signalent être obligées à proposer des collègues en carrière très rapide dans certains grades en raison du surplus de quotas et être tout aussi obligées à retarder la carrière de collègues très méritants dans d’autres grades puisqu’il n’y a pas assez de quotas!

Et tout ceci sans que ces propositions résultent d’une véritable analyse comparative des mérites des collègues concernés.

 

L’exercice de promotion 2018 : comme chaque année, R&D met à votre disposition ses prévisions concernant la distribution des quotas de promotion par grade et par DG.

 

Nous sommes conscients que, tant les collègues que les responsables des services, nous demandent sans cesse et attendent chaque année avec impatience les prévisions de R&D concernant les quotas par DG dans chaque grade.

Nous sommes aussi honorés que ces prévisions soient devenues un outil de travail essentiel tant pour les évaluateurs – qui nous ont même indiqué attendre ces informations avant d’entamer les dialogues -  que pour les responsables de la gestion des ressources humaines qui au sein de chaque DG devront coordonner l’exercice de promotion.

Notre engagement reste celui de mettre tout en œuvre afin que cette loterie des promotions prenne fin et revienne à un exercice crédible, équitable et transparent.

En effet, si la DG HR ne se décide pas à modifier sa formule, comme c’est malheureusement le cas depuis plusieurs exercices, R&D peut dès à présent vous fournir les estimations de quotas qui seront attribués à votre Direction générale pour ce nouvel exercice 2018.

 

 

Cette mosaïque aléatoire ne doit pas continuer à être l’élément prépondérant qui décidera de vos chances de promotion, aussi R&D , comme lors des exercices précédents, demande :

  • à ce que la formule assurant la distribution de quotas soit modifiée afin qu’elle assure une homogénéité de traitement quelle que soit sa DG et quel que soit son grade
  • à ce que les Comités de Promotion AD et AST se réunissent avant le lancement de l’exercice afin que la DG HR puisse, en toute transparence, les informer des décisions prises pour l’exercice et mettre fin au blackout qui est de mise jusqu’à aujourd’hui

R&D met en place dès à présent son helpdesk afin de vous proposer une aide individuelle.

 

Related posts:

  1. Ecoles Européennes: politique d’inscription et propositions de lignes directrices pour 2011-2012
  2. Le Comité Central du Personnel réagit à la campagne de diffamation lancée par le médiateur européen
  3. Note à l’attention de M. Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne: Affaire Barroso
  4. Transfert de Droit a Pension pour les Nouveaux Collègues: 1 mois de délai supplémentaire
  5. REC: pensez quelques minutes a votre carrière – introduisez un recours
  6. Renforcement du code de bonne conduite pour les Commissaires

Comments are closed.