COMMISSION EN DIRECT

R&D PROPOSE DE REPENSER ET D’INTERNALISER

AU LIEU DE DIGITALISER

 

 

 

 

2017… Fin de la diffusion papier de Commission en Direct…

Pour causes… un surcoût avancé par la DG HR ainsi qu’une estimation à la baisse de l’intérêt suscité par le public de la version papier. Et ceci sans avoir demandé l’avis du public en question et sans avoir examiné des propositions concrètes afin de diminuer le coût de cette diffusion.

Un coût de distribution trop élevé…

Tel est l’argument récurrent fourni par l’administration… Or, il est facile de concevoir qu’une distribution destinée à tout le personnel soit onéreuse. Cepen­dant, une distribution personnalisée destinée uniquement aux agents ou personnes en service ou à la retraite qui ne peuvent  s’informer que par cette voie, serait la solution la plus raisonnable et la plus raisonnée.

Il est nécessaire de souligner -puisque qu’il est dans l’intérêt de tous de réduire «intelligemment» les coûts- que l’impression de Commission en Direct est effectuée par un service externe depuis 2002.

Faisons appel aux ateliers de reproduction de l’OIB…

La qualité du service ainsi que la compétence du personnel qui travaille dans les ateliers de reproduction de l’OIB rendent ce service interne le plus apte à réaliser des versions de qualité similaire et sans pour autant dépenser de grandes sommes d’argent.

Il est vrai que ce journal permet de garder et de renforcer les liens entre nos collègues pensionnés – qui n’ont pas toujours un ordinateur – et actifs. De plus, cette diffusion contribue également à la visibilité externe des Institutions.

Partager l’information et la connaissance des activités de notre institution en toute transparence

Le manque de transparence est une critique récurrente faite aux Institutions. Le manque de connaissance et d’informations sur les activités de notre insti­tution sont également à la base de critiques parfois imméritées qui lui sont adressées.

Afin de répondre à ce défi majeur, plusieurs Institutions continuent de publier des parutions sous format papier. Il s’agit également par-là de toucher le citoyen par le nombre le plus élevé de média. Le papier, n’en déplaise à certains, reste encore un support d’actualité notamment auprès de certaines couches de citoyens et d’anciens collègues.

Commission en Direct, un des seuls outils d’information, encore disponible en version papier…et qui doit être profondément repensé

Commission en Direct est, avec Vox Europa, le seul outil d’informations encore disponible en version papier créé par des fonctionnaires qui permet non-seulement d’informer les collègues mais également de stimuler la cohésion interinstitutionnelle.

Ainsi, plutôt que de se concentrer sur les économies pouvant découler de sa diffusion uniquement sous format électronique, il convient de réfléchir à comment améliorer sa structure, son contenu et la philosophie qui doit en être à la base.

Commission en Direct doit devenir un moyen de stimuler l’esprit et la motivation des collègues pour le fonctionnement de notre institution à l’heure où les valeurs qui sont à la base de notre fonction publique sont de plus en plus mises en cause.

Etant donné que l’esprit d’équipe est une des valeurs principales à renforcer, chacun d’entre nous devrait être invité à faire part de ses suggestions, idées, commentaires, etc… afin de nourrir les prochains numéros.

Commission en Direct doit aussi reprendre des voix et des opinions critiques et non pas être toujours l’organe de propagande visant à « vendre » au personnel les décisions prises, à nuancer les échecs…Ce n’est pas un hasard qu’au sein du personnel Commission en Direct soit souvent, de manière humoristique, surnommé « la Pravda ».

Commission en Direct doit aussi être un moyen de valoriser tous les membres du personnel – cela était plus apparent auparavant – et non pas être une vitrine pour les membres de l’encadrement supérieur.

L’expérience consolidée dans la conception des journaux d’entreprise démontre qu’il est parfois difficile de gérer les égos de certains managers. Leur faire comprendre qu’un simple membre du personnel aura droit à un article de fond et pas eux, peut s’avérer être une tâche délicate.

Néanmoins, c’est la seule possibilité pour que Commission en Direct devienne un journal destiné à tous les collègues et pour tous les collègues.

C’est ce que R&D demande.

 

R&D propose

 

  • L’impression de Commission en Direct en interne et ce, dès à présent, afin de répondre à la logique d’efficience et sans oublier les intérêts de l’Union et de tout le personnel
  • L’organisation d’une enquête afin d’évaluer le nombre d’exemplaires  imprimés qu’il faudrait fournir aux personnes intéressées avant d’entamer toute initiative
  • L’augmentation de la visibilité de ce journal, version papier, en le distribuant également à tous les points d’entrée des immeubles des Institutions

 

 

Comments are closed.