Déménagement du PMO vers CSM2. Tous en Open space!

En démontrant une sensibilité et un souci d’information (même si ex post) que d’autres Directeurs généraux n’ont pas eus, le 15 avril dernier, M. Lemaître, Directeur du PMO, a invité tout son Personnel à assister à une réunion d’information pour lui présenter son nouvel espace de travail.

Naturellement,  nous étions encore et toujours dans le service après-vente dans la mesure où la décision était déjà prise et il était uniquement question de bien la vendre pour faire passer la pilule.

Seule une minorité du personnel s’était déplacée dans la grande salle du Charlemagne! Ça vous étonne???

R&D et les OSP ont pu y assister en tant qu’observateurs.

Du rêve d’un nouveau ressort de luxe au cœur du quartier européen …

A cet effet et afin de vendre tous les mérites de ces espaces de travail révolutionnaires, le responsable de la réalisation des « Open spaces » du CSM1 s’y est déplacé en personne pour commenter une petite vidéo d’explication…

Le CSM2 situé dans un quartier chic, verdoyant, desservi à merveille par les transports en commun, avec  une petite panoplie de commerces avoisinants offrant des prix défiants toute concurrence, va subir une rénovation en profondeur en respectant les stan­dards imposés pour octroyer aux hôtels les 6 étoiles et sera doté de 119 places de parking internes et 24 places de parking ex­ternes. Même s’il n’a pas été clairement indiqué, il semblerait que le personnel trouvera des valets à l’entrée du parking qui seront chargés de parquer et parfois même laver leurs voutures.

Emerveillés par les explications données, juste après la réunion, un certain nombre de collègues ont demandé à l’OIBP (Office Ini­tiateurs Bureaux Paysagers) s’ils pouvaient se loger dans ces espaces et y passer leurs congés avec leurs familles tellement le con­fort n’était même pas comparable avec celui d’un Spa de Luxe.

Nous venons d’être informés que la société Bongo a décidé d’ajouter à son catalogue des bons bien-être et santé « CSM2 » et il y a eu  un tel succès qu’ils sont déjà en rupture de stock !

Après une telle présentation plus que caricaturale… Que demander de plus?

À la vérité des faits …

La vérité est que les collègues, restés perplexes par toutes ces belles paroles, se sont sentis mis devant le fait accompli. Une fois de plus!

Ils ont donc fait appel à R&D afin qu’ils puissent travailler dans des conditions optimales répondant à l’exigence de leurs fonctions.

Nous tenons également à rappeler que déjà l’an passé, le PMO a dû faire face à une expérience négative lors de l’installation d’Open space au SC27 et Route d’Arlon. Bien qu’une petite minorité de collègues était concernée, ces projets avaient déjà causé d’énormes insatisfactions. Le CPPT et le Comité local du Personnel ont dû intervenir à plusieurs reprises.

Aujourd’hui, c’est tout le personnel du PMO qui est concerné! Une grande réflexion s’impose!

R&D conseille à M. Lemaître de prendre exemple sur S. Quest, Directeur général de la DG TAXUD à qui l’on avait déjà proposé le CSM2 en « open space ».

En effet, le Directeur général de la DG TAXUD avait décidé de renoncer au transfert de son Personnel en reconnaissant que, comme R&D l’avait indiqué, ce projet nécessitait des discussions approfondies avec le Personnel ainsi qu’une réflexion plus pous­sée afin d’aboutir à un accord commun.

Il est important que l’espace alloué à chacun soit en conformité avec les tâches accomplies tenant compte de différents aspects tels que la confidentialité, les contacts externes, le besoin de concentration… ainsi que l’état de santé, s’il y a lieu.

Le choix « unique » proposé par l’OIBP

L’OIBP a pour rôle de réaliser les projets soumis par les Directions Générales et non pas d’imposer le recours généralisé aux bu­reaux paysagers en proposant des alternatives absolument inacceptables visant à éparpiller le personnel d’une DG sur une panoplie de bâtiments…dans le seul but d’obliger les DG à subir le choix.

Nous sommes convaincus que si jamais un Directeur général devait se refuser avec fermeté à  accepter une telle approche, l’OIBP serait parfaitement capable de lui offrir comme alternative de placer la moitié de son personnel au Pôle Nord et l’autre moitié au Pôle sud… tout en soulignant qu’il serait impossible de convaincre la STIB de prendre en compte cet élément dans le parcours du bus 21!    

Il faut que l’institution récupère la maitrise de sa politique immobilière en faisant retourner l’OIBP au rôle qui est le sien à savoir simple exécutant des décisions stratégiques de la Commission. 

M. Lemaître, vous êtes seul Maitre de la décision à prendre afin que votre personnel puisse bénéficier des meil­leures conditions de travail. Ecoutez-le! Ouvrez le dialogue! Vous ne pourrez sortir que Gagnant de cette situa­tion!

Related posts:

  1. Ecoles Européennes: politique d’inscription et propositions de lignes directrices pour 2011-2012
  2. Le Comité Central du Personnel réagit à la campagne de diffamation lancée par le médiateur européen
  3. Note à l’attention de M. Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne: Affaire Barroso
  4. Transfert de Droit a Pension pour les Nouveaux Collègues: 1 mois de délai supplémentaire
  5. REC: pensez quelques minutes a votre carrière – introduisez un recours
  6. Renforcement du code de bonne conduite pour les Commissaires

Comments are closed.