Rapport Oceana – Poissons dans les cantines… Prochaine étape…


Suite à notre communication du 05 novembre dernier  concernant les résultats de l’étude de l’ONG Océana sur les poissons servis dans les cantines des institutions européennes,  R&D a bien pris acte de l’information publiée le 08 novembre sur My intraComm où il est rappelé que l’OIB est très attaché au respect de la confor­mité des produits mis en vente dans ses 13 cantines.

R&D se réjouit qu’en attente de recevoir et d’étudier le rapport complet d’Oceana, l’OIB ait mis en place, dans un premier temps, les actions concrètes suivantes:

– rappel aux trois concessionnaires de la nécessité de respecter les règles contractuelles, notam­ment en ce qui concerne la conformité des produits et l’affichage/étiquetage des produits, avec une  attention particulière en cas de remplacement en dernière minute du produit en rupture,

– prise de contact avec les DG MARE et SANTE concernant les dernières évolutions des nomencla­tures applicable aux produits de la pèche et de la législation européenne concernant la traçabilité.

Par ailleurs, R&D se félicite que la Commission valorise l’utilité de nos services aux besoins des citoyens européens afin de renforcer leur con­fiance en notre Institution.

Ceci a bien été démontré et apprécié par nos citoyens pour l’affaire « Diesel Gate« .

Aujourd’hui, le fait que la DG MARE et la DG SANTE soient saisies de ce dossier apportera sans nul doute une assurance supplémentaire quant à la mission de nos experts  auprès de l’Union européenne.

La Commission étant la Gardienne des Traités, nous l’invitions à communiquer les résultats obtenus à tous les collègues ainsi qu’aux citoyens belges dès qu’ils seront accessibles.

R&D demande également que toutes les mesures nécessaires soient mises en place en cas de fraude avérée ou de risque pour la Santé des consommateurs.

Comments are closed.