Fin du projet «Aider le 112 de Bruxelles a devenir multilingue»

Chers collègues,

Une rencontre des volontaires qui ont participé au projet pilote 112 se deroulera le mercredi 1 décembre 2010 (de 12:30 à 13:30) dans la salle des réunions du Renouveau & Démocratie (J-79 09/232 – aussi accessible via Loi80). Pendant la réunion seront presentés les résultats du projet et les perspectives pour l’avenir. Les volontaires qui n’ont pas une carte de service des Institutions prière d’en informer Mme Helena FERREIRA RAMOS VLAHOPOULOS (tel. 61005) afin d’arranger l’entrée au bâtiment.

Prière d’indiquer votre participation en envoyant un mail à REP PERS OSP R&D

Fin du projet «Aider le 112 de Bruxelles a devenir multilingue»

Une rencontre des volontaires, qui ont participé au projet pilote 112 visant à aider les Pompiers de Bruxelles à rendre multilingue le Centre de Secours 100/112, se déroulera le mercredi 1 décembre 2010 (de 12:30 à 13:30) dans la salle des réunions du Renouveau & Démocratie (J-79 09/232 – aussi accessible via Loi80). Pendant la réunion seront présentés les résultats du projet et les perspectives pour l’avenir.

Le projet, s’est déroulé de mars à juin 2010 avec la participation de quelques 60 volontaires couvrant 11 langues (Allemand, Anglais, Arabe, Espagnol, Grec, Italien, Portugais, Polonais, Roumain, Slovaque et Tchèque). Pendant la durée du projet les volontaires étaient de garde durant une semaine chaque fois. Les volontaires ont pu intervenir via leurs GSMs dans 33 instances couvrant au total les 9 des 11 langues. Toutefois, le critère strictement quantitatif et comptable du nombre d’appels concernés disparait lors de l’écoute des enregistrements correspondant aux interventions. A chaque appel, le recours aux services d’un interprète a permis de résoudre une situation bloquée par simple impossibilité de communication.

Les impressions des utilisateurs (appelants, opérateurs et interprètes) sont extrêmement positives et ceci se ressent aisément à la réécoute des interventions. Les appelants sont satisfaits (et parfois étonnés) de la qualité de la réponse obtenue au CS100/112. Les interprètes se sentent utiles et valorisés au profit de personnes constituant souvent des «compatriotes». Finalement, les opérateurs du 112 sont heureux de disposer d’un outil leur permettant d’exercer leur rôle de service au public.

À noter que pendant le projet , le dispositif a été mis à la disposition d’autres acteurs , à savoir les CS100/112 de Mons, Liège et Namur ainsi que les Services d’Urgences Spécialisés et les Services Mobiles d’Urgence et de Réanimation de la Région Bruxelloises.

Actuellement les Pompiers de Bruxelles étudient les dispositifs administratifs qui permettront la pérennisation du dispositifs dans le but de rendre le service multilingue disponible aux appelants le 112 sur une base professionnelle.

http://www.renouveau-democratie.eu/fr/nos-actions/pour-un-112-multilingue/

http://www.renouveau-democratie.eu/fr/2010/02/aider-le-112-de-bruxelles-a-devenir-multilingue/

http://www.renouveau-democratie.eu/fr/2010/02/112-multilingue-a-bruxelles-ca-avance/

http://www.renouveau-democratie.eu/fr/2010/11/fin-du-projet-%c2%abaider-le-112-de-bruxelles-a-devenir-multilingue%c2%bb/

Comments are closed.